Pastels de Bernard Marie Collet à l'exposition " Rencontres Axe Ouest-Est "
à l' Offenes Haus de Darmstadt

" ... un possible voyage à travers l'exposition, ainsi qu'elle se présente à moi, sur la base des oeuvres : L'ouverture m'est donnée par un point blanc semblant insignifiant, mais ne pouvant être ignoré. Bernard Marie Collet ose avec noblesse l'annonce rhétorique post-moderne de l'entreprise. Enveloppé du ciel et du lointain de l'horizon, il remet l'Ego prétentieux d'un voyageur du monde à sa juste place, plutôt modeste. Un jeu incertain de mesure des forces entre la raison humaine et les dimensions cosmiques infinies commence ici. " 

extrait de la présentation de l'exposition par Anna Eifert-Körnig, historienne d'art, Hessischen Landesmuseum Darmstadt .

 

"... C’est un plaisir de rencontrer à nouveau à Darmstadt, après un temps d’absence, des exemples de peinture française contemporaine. Toujours est-il qu’autrefois Paris fut la capitale mondiale de la peinture. A première vue, la contribution de Bernard Marie Collet rappelle la vision cosmique de ses collègues polonaises. Mais bien que ses tableaux soient présentés sur des chevalets tachetés, ils ne sont pas couverts d’une lourde peinture à l’huile. Ils sont dessinés avec de la légère craie de pastel. Des plaines rases, des disques rappelant des orbes planétaires, ordre rationnel et effondrements chaotiques se chevauchent et s’interpénètrent dans des processus de bouillonnement nuageux. Tout ceci est traversé par un grand souffle. ... "

extrait de l'article du critique d'art Roland Held paru dans le "Darmstädter Echo" le 10 septembre 2010

ciel nuages

" Ciel en pointe " 110 x 75 cm

 

" Au delà du ciel " 75 x 110 cm

 

ciels nuage

" Roule au dessus de la plaine " 75 x 110 cm


retour exposition " rencontres Axe Ouest-Est "

retour accueil Bernard Collet