Accueil
Contact
Mon parcours
Galeries pastels et huiles
Galeries papiers découpés
actualités

Bernard Collet

Van Gogh, le peintre sur la route de Tarascon
juillet 1888 - huile sur toile 48 x 44 cm

 
   

Voici une toile de Van Gogh, qui semble sans prétention, amusante même dans sa naïveté. Le calvaire du peintre de paysage qui sous le soleil trop chaud de Provence doit porter ses kilos de matériel sur le dos et sa toile encore humide sous le bras.

Une composition très statique divisée en deux registres égaux. En bas le sol chauffé de soleil, dont l'irrégularité, la sècheresse est rendue par des touches épaisses et grossières. Cette partie a été plusieurs fois reprise dans sa partie centrale (l'ombre a dû changer plusieurs fois de place et de forme). Puis, comme coupé au couteau, le fossé au dessus duquel se profile le paysage, blés murissants où pénètrent les rayons du soleil, limité par un rideau d'arbres où se perd un petit toit rouge avant les lointains bleutés dont les teintes sont reprises en écho dans l'ombre au pied des deux arbres. Ceux-ci , d'un bond accrochent un ciel vert lumineux qui rafraîchit toute la scène. Tout cela serait bien calme: horizontales du chemin , des champs et des horizons, structurées par les deux verticales des arbres. Mais l'arbre de gauche est souple , doux et ouvert comme une femme, alors que celui de droite est dressé et raide avec un curieux petit nuage blanc...

Et puis bien centré le petit peintre aimablement chargé... pourtant c'est par lui que tout dérape : d'abord un regard vert sous le chapeau, puis une obstination sourde à avancer, le corps légèrement en diagonale dans le prolongement de sa jambe gauche donnant l'impulsion, la droite qui reprend appui.... mais regardez son pied droit s'enfoncer dans cette ombre noire , dans ce double un peu diabolique de lui même, comme une faille dans le tableau, une fracture, une fosse. Monde double, réel et irréel, doux et rugueux, le peintre seul tient ensemble ces deux monde, mais son ombre est bien près de lui échapper.

 

                 



sommaire
généralités pour étude de tableau
accueil Bernard Collet